Inde: La violence n'a jamais résolu aucun problème, clé de solidarité: PM Modi | India News

0 56

NEW DELHI: La violence n'a jamais résolu aucun problème et aucun problème dans le monde ne peut être résolu en créant un autre problème, Premier ministre Narendra Modi a déclaré dimanche, appelant à une «nouvelle Inde» où des solutions justes et équitables pourront être trouvées aux problèmes persistants.
S'exprimant dans le cadre d'un récent règlement de Bru people avec Tripura et le Mizoram a conclu un accord et les efforts pour conclure plus de pactes de paix avec des groupes militants dans le nord-est, a déclaré le Premier ministre, une négociation patiente et une approche équitable des problèmes en suspens depuis longtemps avaient porté leurs fruits. «Cela ne peut être résolu qu'en recherchant une solution optimale. Venez, forgeons ensemble une nouvelle Inde, où chaque problème est résolu sur une plate-forme de paix. La solidarité devrait être la clé pour résoudre chaque problème. Et la fraternité devrait déjouer toute tentative séparatiste de nous diviser », a déclaré Modi dans son premierMann ki Baat’Adresse radio de l’année.
Bien que les commentaires de Modi soient venus dans le contexte des insurrections dans le nord-est, ils revêtent une importance compte tenu des protestations en cours contre la loi sur la citoyenneté (amendement) qui ont parfois pris une tournure violente et l'agitation contre le Registre national de la population. Bien que Modi ait fait référence en grande partie aux militants qui résistaient aux accords négociés, son approche se prêtait à une application plus large.
«À l'occasion solennelle de la fête de la République, je lance un appel à quiconque, dans n'importe quelle partie du pays, qui cherche toujours des solutions aux problèmes par la violence et les armes, à revenir au courant dominant. Ils devraient avoir confiance en leurs propres capacités et capacités de ce pays à résoudre les problèmes pacifiquement », a déclaré Modi tout en notant que 644 militants de huit groupes différents se sont rendus avec leurs armes en Assam il y a quelques jours.
« Ceux qui se sont égarés vers la voie de la violence ont exprimé leur foi en la paix et ont décidé de devenir un partenaire dans les progrès du pays et de revenir au courant dominant », a-t-il déclaré.
«Ceux qui avaient ramassé des armes pensant que la violence pouvait résoudre des problèmes croient maintenant fermement que la seule façon de résoudre tout différend est la paix et la solidarité. Les compatriotes seront ravis de savoir que l'insurrection dans le nord-est a considérablement diminué », a-t-il ajouté.
Le PM a cherché à rappeler aux auditeurs le récent accord qui aiderait à la réhabilitation de 34 000 réfugiés Bru à Tripura. En 1997, la tension ethnique a contraint la tribu Bru-Reang à quitter le Mizoram et à chercher refuge à Tripura. Ces réfugiés ont été détenus dans des camps temporaires à Kanchanpur, dans le nord de Tripura. Une tentative de les réinstaller dans leur maison d'origine à Mizoram s'est avérée problématique et ils resteront maintenant à Tripura. «Imaginez à quel point il a dû être difficile pour eux de vivre 23 longues années dans des conditions difficiles dans des camps. Les gouvernements allaient et venaient, mais il n'y avait pas de remède à leur douleur. Malgré cela, leur foi inébranlable dans la Constitution et la culture indiennes a continué. C'est le résultat de cette conviction que leur vie est au seuil d'une nouvelle aube aujourd'hui », a déclaré Modi.

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur THE TIMES OF INDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.