Le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique offre 300 bourses aux jeunes

0 94

Après le communiqué qui annonce l’offre des bourses de formation professionnelle, le Minjec à travers sa cheville ouvrière qu’est l’observatoire nationale de la jeunesse (ONJ) a réuni la presse le lundi 13 janvier 2020 pour les inviter à porter le message de cette opportunité auprès de la jeunesse.

Photo de conférence – DR

C’est le centre multifonctionnel de promotion des jeunes de référence de Yaoundé (CMPJ-Réf.Ydé) qui a servi de cadre pour cette rencontre avec la presse. Au cours de cet échange, les responsables du CMPJ-Réf.Ydé, de l’ONJ et du centre de formation professionnelle des Arts et Métiers (CFPAM), ont expliqué à la presse, les contours de cette bourse de formation professionnelle offerte par le gouvernement et qui résonne comme un cadeau de nouvel an pour la jeunesse de Yaoundé et ses environs.

L’ONJ veut tordre le cou aux idées reçues sur les bourses

En effet, la communication sur l’offre des bourses de formation professionnelle était d’abord assurée par le CFPAM. Beaucoup de jeunes pensaient qu’il s’agissait d’une arnaque et passait à côté de telles opportunités. L’ONJ au regard de ses missions régaliennes a décidé de tordre le cou aux stéréotypes, aux idées reçues formulées par les jeunes au sujet de ces bourses, en mettant à contribution désormais la presse. Le gouvernement du Cameroun est soucieux de l’épanouissement de sa jeunesse et leur offre des opportunités en matière d’insertion professionnelle et de création d’emploi, bref de l’adéquation formation-emploi. Cette opportunité est accessible à tous les jeunes camerounais. Pas besoin d’avoir des « godasses », pas besoin d’être parrainé pour accéder à la bourse.

Les contours des bourses de janvier 2020

Les bourses de formation professionnelle sont accessibles aux jeunes de 15 à 35 ans. Pour cette session le Minjec a offert 300 bourses.  L’admission se fait sur étude de dossier. Les dossiers sont recevables tous les jours ouvrables au secrétariat du Chef du CMPJ-Réf.Ydé. Pour bénéficier de cette bourse, il faut être inscrit sur la plate-forme de l’ONJ. La formation dure 8 mois et les 2 derniers mois sont consacrés au stage en entreprise. L’approche genre est prise en compte. Les candidatures féminines sont encouragées. Les personnes provenant des couches sociales défavorisées sont aussi pris en compte. Le délai de cette vague de bourse est fixé pour le 31 janvier 2020, à 16h.

La formation a lieu au CFPAM, situé à Ekounou.  Avant la formation proprement dite, les bénéficiaires de la bourse sont réarmés moralement pendant une semaine. Pendant les une semaine également, les détenteurs de la bourse font également des séances de sport.  Passé cette étape, le CFPAM prend le relais pour la formation. Les formations relèvent d’une part de l’informatique : Secrétariat bureautique, Secrétariat comptable, Secrétariat de direction, maintenance informatique et réseau, web master. D’autre part les formations relèvent aussi du multimédia : infographie, montage audio-visuel, développeur d’application). Enfin, il y a les formations qui relèvent de la gestion : Montage et gestion des projets, gestion des ressources humaines, comptabilité informatisé et gestion, comptabilité et gestion des entreprises, gestion des établissements de microfinance.

La fin de la formation est sanctionnée par une soutenance, une attestation de de fin de formation remise par le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique. Il y a aussi la possibilité de passer l’examen national organisé par le Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle. Pour l’année 2019, 250 jeunes ont été formé par le CFPAM.

A la découverte de l’ONJ

L’observatoire nationale de la jeune est né à la suite du plan triennal jeune mis sur pied par le Chef de l’Etat en 2016. L’ONJ est la plate-forme du Minjec pour renforcer les structures en charge de la jeune dans le déploiement. Il a entre autres missions, la veille, l’orientation, la sensibilisation et la mobilisation des jeunes pour leur renforcement sociétal.


Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/societe/1111203-yaounde-le-ministere-de-la-jeunesse-et-de-l-education-civique-offre-300-bourses-aux-jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.