C’est à force d’être trop gentil un jour que les autres finissent par vous rendre méchant – SANTE PLUS MAG

0 52

Inculquée par nos parents, la gentillesse peut parfois être une injonction qui constitue une véritable entrave à notre bonheur. Et pour cause, cette vertu peut parfois être considérée à tort comme la nécessité de s’effacer pour satisfaire le besoin de ceux que l’on aime. Seulement, cette propension à vouloir faire plaisir peut conduire à des conséquences néfastes pour notre développement personnel. Pire : elle peut engendrer l’effet inverse et développer des mécanismes de défense toxiques pour nos relations interpersonnelles. Et c’est là que l’adage : « A force d’être trop gentil, les autres finissent par nous rendre méchants » intervient comme une mise au point nécessaire. Voici comment éviter de tomber dans ces travers en se réappropriant nos aspirations à nouveau et ainsi retrouver notre confiance en nous.

Cet article est apparu en premier sur SANTE PLUS MAGAZINE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.