Inde: Pak permet au pro-Khalistan Gopal Chawla de se mêler aux pèlerins indiens à Kartarpur Sahib | India News

0 137

AMRITSAR: Le gouvernement pakistanais a affirmé dimanche que le visage pro-khalistan du Pakistan, Gopal Singh Chawla, n'avait pas permis aux éléments anti-indiens d'opérer depuis son sol. Pèlerins indiens à Gurdwara Darbar Sahib dans le complexe de Kartapur Sahib dimanche lors des célébrations organisées par le Pakistan Sikh Gurdwara Parbandhak Committee (PSGPC) pour marquer l'anniversaire de naissance de Guru Gobind Singh.
Selon des sources, l'Evacuee Trust Property Board (ETPB) du Pakistan, qui – selon des sources du renseignement – est sous le commandement direct de l'ISI, a permis à Chawla de diriger les fonctions, de s'adresser au rassemblement et de rencontrer des pèlerins indiens.
« Chawla a des liens étroits avec le cerveau du terrorisme Hafiz Saeed et de nombreux autres militants pour ses diatribes anti-indiennes, il est donc indispensable pour l'ISI qui l'utilise comme un visage sikh anti-indien du Pakistan, et il a en conséquence reçu divers avantages « , a déclaré une source.
L'Inde s'était fortement opposée à l'inclusion de Chawla dans le PSGPC de 10 membres annoncé le 27 mars 2019 par l'ancien ministre fédéral pakistanais de l'Information et de la Radiodiffusion Chaudhry Fawad Hussain.
Cependant, sous la pression indienne, le gouvernement pakistanais a dissous le comité et a retiré Chawla du PSGPC, mais l'a ensuite « promu » en l'incluant en tant que membre non officiel de l'ETPB le 19 avril, incitant l'Inde à faire une démarche verbale au Pakistan par la voie diplomatique. . Cela a conduit le gouvernement pakistanais à publier une déclaration selon laquelle l'adhésion à Chawla avait été annulée.
Selon des sources, Chawla a prononcé un discours venimeux contre l'Inde lors de la cérémonie.
Chawla était également présent à Gurdwara Nankana Sahib samedi lors de la visite d'érudits islamiques et de chefs religieux, dans le but de restaurer la confiance des sikhs pakistanais à la suite de la manifestation frénétique et de la lapidation du gurdwara.
Pendant ce temps, le porte-parole de l'ETPB, Amir Hashmi, a déclaré qu'une procession religieuse avait été organisée dans le complexe de Kartarpur Sahib gurdwara, à laquelle assistaient des pèlerins indiens.

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur THE TIMES OF INDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com