Visé par un mandat d’arrêt en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro doit reporter son retour – JeuneAfrique.com

0 151

Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale.

Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale. © Olivier pour Jeune Afrique

Les autorités ivoiriennes ont émis un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro pour tentative de déstabilisation et détournement de deniers publics. L’ancien président de l’Assemblée nationale, qui devait regagner Abidjan ce lundi après-midi, a finalement dû interrompre son voyage à Accra.


« Rien n’est simple avec Soro », confiait, ce lundi 23 décembre au matin, un proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale, semblant deviner que les choses ne se passeraient pas comme prévu.

Ce n’est pas à Abidjan, sa destination initiale, mais à Accra, au Ghana, que le jet privé à bord duquel Guillaume Soro a embarqué depuis Paris s’est posé à 14h30 (GMT). Selon nos informations, son entourage a pris la décision de dérouter l’appareil, estimant que les conditions sécuritaires n’étaient plus réunies.

Gaz lacrymogènes tirés par les forces de l’ordre

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.