Tunisie : enquête sur l’empire Karoui – JeuneAfrique.com

Qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle tunisienne, Nabil Karoui – associé à son frère Ghazi – est à la tête d’un conglomérat qui s’étend de la télévision à la publicité, en passant par la téléphonie et internet. Quelles sont l’origine et la stratégie de cet empire familial, aujourd’hui au cœur des poursuites judiciaires contre le candidat ? Enquête.

Du fin fond du village le plus reculé de Tunisie au cœur de la capitale, il est quasiment impossible d’échapper à l’empire fondé au milieu des années 1990 par les frères Karoui. Et la holding familiale continue de prospérer, malgré le fait que Nabil Karoui soit emprisonné depuis le 23 août – ce qui ne l’a pas empêché de se qualifier pour le second tour de l’élection présidentielle – et Ghazi Karoui est introuvable depuis l’arrestation de son frère, après leurs inculpations pour blanchiment d’argent et évasion fiscale.

Karoui&Karoui : « Emotion that sells »

Si la chaîne Nessma TV est la tête de proue de la holding familiale, l’agence de communication Karoui&Karoui en est le moteur. Fondée en 1996, la société, qui s’appelait alors Ekko Publicité Lions, est la première en Tunisie à proposer systématiquement des publicités télévisées originales – et non pas des déclinaisons de spots venus de l’étranger. Nabil Karoui, qui s’occupe du commercial, et Ghazi, responsable de l’aspect créatif, s’inspirent des méthodes du géant américain Procter & Gamble pour réaliser des pubs basées sur le principe « Emotion that sells » (l’émotion qui vend).

La carte de la « tunisianité » est aussi mise en avant : annonces réalisées en dialecte – très rares à la télévision à l’époque – , chansons locales, mises en scène de produits typiques, intervention de stars tunisiennes et de « monsieur et madame tout le monde »… Les frères arrivent ainsi, au tournant des années 2000, à redresser l’image de Tunisiana (aujourd’hui Ooredoo), perçu à ses débuts comme l’opérateur des pauvres. Le succès attire d’autres gros annonceurs, comme Délice Danone ou Peugeot. Karoui&Karoui se bâtit, en outre, une réputation de spécialiste dans le secteur de la téléphonie, un marché important en matière de publicité.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE