Inde: Pak inflexible sur les frais de 20 $ de chaque pèlerin empruntant le corridor de Kartarpur | Inde Nouvelles

AMRITSAR: Malgré les objections des Indiens, le gouvernement Pakistan tient à imposer des frais de service de 20 dollars à chaque pèlerin empruntant le corridor de Kartarpur pour se rendre à Gurdwara Darbar Sahib, Kartarpur Sahib dans le district de Narowal . Pakistan pour payer obéissance.
Le porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères, Mohammad Faisal, a nié toute modification des plans concernant les frais de service proposés par le Pakistan pour l’utilisation du corridor de Kartarpur.
Selon les médias, Faisal a déclaré: “Les frais proposés ne sont pas facturés pour entrer dans les locaux de Gurdwara Kartarpur Sahib, mais pour compléter les énormes dépenses engagées par le gouvernement pakistanais pour achever et entretenir le corridor Kartarpur Sahib”.
Notamment, après que le Pakistan eut proposé de percevoir une redevance de 20 dollars par pèlerin empruntant le corridor de Kartapur, la délégation indienne ayant rencontré ses homologues pakistanais à Attari le leur avait rappelé que, lors du lancement du projet On m'a dit que le pèlerinage serait sans visa, il n'y aurait donc pas eu de frais d'entrée ni de service et qu'il était contraire à l'esprit du corridor de Kartarpur Sahib.
Tout en déclarant que des frais de service étaient facturés pour fournir divers services aux pèlerins, Faisal aurait déclaré: «J'affirmerais que ces frais ne couvriront même pas une fraction du coût supporté par notre gouvernement afin de faciliter la tâche des pèlerins» .
Cependant, en Inde, à l'exception de SAD (Delhi) dirigée par Paramjit Singh Sarna (Delhi), toutes les autres organisations sikhs s'étaient opposées à ce que les pèlerins imposent des frais de service.
“Le gouvernement pakistanais devrait envisager de percevoir environ 1400 roupies par pèlerin se rendant au Pakistan pour réaliser ses aspirations religieuses”, a déclaré Harnam Singh Khalsa, chef de l'éminent séminaire de Sikh, Damdami Taksal. Selon lui, avec l’ouverture du corridor, l’industrie touristique pakistanaise aurait également un coup de fouet important et augmenterait ses revenus.
Le Pakistan a en principe accepté d'autoriser cinq mille pèlerins par jour, ce qui représente un revenu de 100 000 dollars par jour.

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur THE TIMES OF INDIA