RDC : Revue de la presse kinoise de ce jeudi 05 septembre 2019 – Afrique

– C’était une première rendue possible grâce à la rencontre en mars 2019 à Washington entre le président Félix Tshisekedi et la présidente du FMI Christine Lagarde. Après sa mission en RDC, une équipe du FMI a rendu le 5 juin son rapport dans lequel elle préconise des ajustements de politiques économiques et financières, en témoignent les médias ce matin.

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE rapporte que le FMI suggère des mesures pour la maximisation des recettes dues au trésor public de la RDC. Le conseil d’administration du FMI a, à l’issue d’une réunion tenue mardi à son siège, suggéré au gouvernement congolais un train des mesures pour la maximisation des recettes dues au trésor public, indique l’ACP citant un communiqué de cette institution parvenu mercredi 4 septembre 2019 à sa rédaction.

Pour le bulletin quotidien de l’ACP, parmi ces mesures figurent la réduction des exonérations et l’élargissement l’assiette fiscale, la simplification du système fiscal et amélioration de l’administration fiscale ainsi que le contrôle des frontières, l’intégration plus poussée des revenus miniers dans la trésorerie.

En rapport avec la viabilité de la dette, note l’Agence publique, les administrateurs du FMI ont préconisé le contrôler des projets d’investissement public, d’éviter les emprunts coûteux et les prêts garantis et l’élaboration d’une stratégie pour éponger les arriérés intérieurs.

RADIO FRANCE INTERNATIONALE annonce à ce sujet les recommandations du FMI pour un redressement financier de la RDC. Selon RFI, le Fonds monétaire international demande à la RDC de profiter de cette transition politique pour mettre en place des réformes de fond pour assainir les finances publiques, lutter contre la pauvreté généralisée et la corruption et de promouvoir une croissance inclusive. C’est une des conclusions de la première revue annuelle sur la RDC depuis 2015.

Le média de la rue Camille Desmoulins rappelle que le nouveau chef de l’État Félix Tshisekedi avait renoué avec le FMI et lui avait permis de reprendre ses missions dans le pays. Dans son discours d’investiture, le Premier ministre a bien indiqué qu’il comptait sur les partenaires extérieurs dont le FMI.

Et RFI d’ajouter, dans sa revue annuelle, le FMI note déjà « que la RDC aurait besoin de l’appui des bailleurs de fonds internationaux » pour renforcer ses capacités. Mais l’organisation internationale encourage avant tout le pays à engager des réformes de fond.

DESCECO.COM rapporte que le FMI recommande à la Banque centrale d’augmenter les réserves de change afin de stabiliser le marché. Les administrateurs du FMI estiment que l’augmentation des réserves de change permettrait à la Banque centrale du Congo (BCC) de stabiliser le marché, indique le média virtuel.

Selon DESCECO.COM, « les administrateurs ont convenu que le fait d’affiner le cadre de politique monétaire renforcerait son efficacité. Ils ont exhorté la banque centrale à augmenter ses réserves de change pour pouvoir intervenir afin de stabiliser le marché, comme il se doit.

LA PROSPERITE signe pour sa part que Huawei promet son soutien au gouvernement congolais. Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, a allumé, le mardi 3 septembre à Kinshasa, les lampions de l’Atelier de validation du plan numérique-Horizon 2025.

A en croire le quotidien de Mont-Fleury, cette activité dont la clôture est prévue ce jeudi 5 septembre réunis des experts du secteur numérique, des chefs des services publics, des mandataires des sociétés des télécommunications ainsi que plusieurs autres participants qui cogitent sur les voies et moyens pouvant permettre au pays de se doter d’un plan numérique adéquat.

En politique, FORUM DES AS titre à sa Une : réconciliation nationale, les signaux d’Ilunga. Pour le quotidien de Limete, en s’engageant à rapatrier les corps de Mobutu ainsi que Tshombe, et en rendant hommage à tous ses prédécesseurs, le nouveau Premier ministre s’inscrit dans la logique de la concorde nationale prônée par le Président de la République.

L’alternance avec la collaboration entre les ” ennemis ” d’hier, à savoir l’UDPS et le camp Kabila, dans une logique de coalition procède du souci de rapprochement entre les fils de ce pays, donc de réconciliation nationale. On ne peut que s’en féliciter, comment FORUM DES AS.

LA PROSPERITE titre en grosse manchette que la réplique de Ilunga attendue ce vendredi. Pour le quotidien, le peuple congolais a beau avoir soif de voir les nouvelles figures du gouvernement amorcer réellement leur travail mais, il y a des étapes à ne pas brûler évidemment.

Il faut donc y aller de manière méthodique et suivant toutes les procédures à la lettre. Le Premier ministre Sylvestre Ilunga reviendra demain vendredi 6 septembre à l’Assemblée nationale, après qu’il ait dévoilé le mardi dernier le programme du gouvernement.

48 heures lui avaient en effet été accordées afin d’apprêter les réponses satisfaisantes face aux innombrables et diverses préoccupations soulevées par les élus du peuple quant à ce. Une fois le programme approuvé, il sera donc officiellement investi avec l’ensemble de son équipe gouvernementale, et que le travail commence, fit savoir LA PROSPERITE.

CONGOSYNTHESE.COM qui écrit sur Kongo-Central titre que le ministre provincial de l’Intérieur assure l’intérim du gouverneur convoqué à Kinshasa. Le vice-premier ministre intérimaire chargé de l’Intérieur, Basile Olongo a désigné le ministre provincial de l’intérieur du Kongo-Central, Marcel Matumpa, pour assurer l’intérim d’Atou Matubuana, le gouverneur de cette province.

Ce dernier et le vice-gouverneur, Justin Luemba, impliqués dans un scandale sexuel qui a récemment éclaté au Kongo Central séjournent à Kinshasa sur convocation de Basile Olongo.

La mesure de cette convocation a été prise prise pour permettre au parquet général près la Cour de cassation de bien mener ses enquêtes, sans aucune influence, sur les faits de scandale sexuel dont les deux autorités du Kongo Central font l’objet, a déclaré mercredi 4 septembre M. Olongo.

Raymond Okeseleke L.


(ROL/PKF)

Cet article est apparu en premier sur DIGITAL CONGO