[Tribune] Croissance et convergence économique : où se situe l’Afrique par rapport à la Chine ? – JeuneAfrique.com

Le président chinois Xi Jinping entouré de plusieurs chefs d’État africains lors du Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC), en septembre 2018 à Pékin. © How Hwee Young/AP/SIPA

Comparativement aux États-Unis et à l’UE, la plupart des pays africains sont géographiquement éloignés de la Chine. Cependant, depuis le début du XXIe siècle, l’empire du Milieu est devenu une destination importante pour les gouvernements, les experts du développement et les représentants du secteur privé du continent.

La Chine représente pour l’Afrique subsaharienne à la fois une opportunité pour améliorer sa contribution à l’économie mondiale et un défi pour mobiliser de nouvelles ressources en vue de relever les enjeux d’une croissance plus inclusive et ceux du développement durable.

Notamment parce que les relations économiques avec l’Afrique se sont considérablement renforcées à l’image des échanges commerciaux (108 milliards de biens en 2017), des investissements directs étrangers (5 à 9 milliards de dollars par an) et de l’aide publique au développement (avec 60 milliards de dollars annoncés pour la période 2019-2021). La Chine est aujourd’hui le premier partenaire commercial de l’Afrique Sub-Saharienne, avec 36 % des échanges de biens de la région, selon les chiffres de la CNUCED (2017).

D’autant que les performances de la deuxième économie mondiale font

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE