Foot OM – OM : On touche au sublime, Pierre Ménès dézingue Eyraud – FOOT 01

Photo Icon Sport

Heureusement sauvé par le règlement et la possibilité de recruter un joker, l’OM est passé proche de la catastrophe dans le dossier Valentin Rongier…

Et pour cause, malgré de très longues négociations ce week-end et lundi, Jacques-Henri Eyraud n’est pas parvenu à boucler le dossier de Valentin Rongier dans les temps du “vrai” mercato, lequel se clôturait le 2 septembre. Grâce à la possibilité de recruter un joueur de Ligue 1, Marseille s’est rattrapé et s’est offert in-extremis le capitaine du FC Nantes. Mais pour Pierre Ménès, la gestion de ce cas met en exergue les lacunes énormes de Jacques-Henri Eyraud en période de mercato.

« Donc si j’ai bien tout suivi Eyraud a laissé partir Gustavo sans avoir verrouillé le transfert de Rongier. On touche au sublime » a posté le consultant du Canal Football Club, surpris de voir l’Olympique de Marseille commettre une telle erreur dans la dernière ligne droite du mercato. Une erreur rattrapée, mais qui laissera assurément des traces notamment en terme d’image pour Jacques-Henri Eyraud et pour son directeur sportif Andoni Zubizarreta. Du côté d’André Villas-Boas, l’essentiel est ailleurs puisque Luiz Gustavo a bel et bien été remplacé.

 

Cet article est apparu en premier sur FOOT 01