The Many Saints of Newark : Michael Gandolfini s’exprime sur le préquel de The Sopranos

20 ans après ses débuts, la série The Sopranos a droit à une réactualisation sous la forme d’un préquel, avec dans le rôle principal Michael Gandolfini, fils de feu James Gandolfini qui campait le rôle de Tony Soprano.

Indémodable série ayant acquis le statut d’œuvre culte du petit écran, The Sopranos a aidé HBO à définir son image et à s’imposer comme chaîne de référence du petit écran. Si Sex and the City (1999-2004) et Oz (1997–2003) ont également établis des précédents, The Sopranos a une saveur différente, s’inspirant des thriller criminels mafieux des années 80 et 90 (HeatCasino, Les Affranchis), avec un twist. Dans la série, Tony Soprano doit tout à la fois gérer sa famille de bras-cassés (Carmela, Junior, A.J., Janice, Meadow) et son business de mafiosa, ce qui l’amène dès le premier épisode à consulter une thérapeute, Dr. Jennifer Melfi. C’est autour de ces trois activités que se construit la série qui adopte un ton léger malgré tout, ce qui ne l’a pas empêché de remporter 5 Golden Globes.

Michael Gandolfini prend la relève

En septembre 2020 sortira aux États-Unis The Many Saints of Newark, long-métrage sous forme de préquel à la série. Celle-ci prendra place au cours des années 60 pendant les émeutes de Newark, alors que les communautés noires et italiennes s’affrontent. Réalisé par Alan Taylor, le film verra le fils de James Gandolfini, Michael, camper le rôle principal. Ce dernier s’est ouvert sur son interprétation du rôle, déclarant : “Ce qui est drôle c’est qu’avant mon audition, je n’avais pas vu une seule seconde des Sopranos. Je n’étais qu’un enfant quand mon père tournait la série. J’allais sur le set et lui demandais de quoi cela parlait, il me répondait “Oh c’est l’histoire d’un type de la mafia qui va en thérapie”. La partie la plus dure de ce travail a été de regarder la série pour la première fois. C’était très difficile, parce qu’en tant qu’acteur je devais analyser les maniérismes du personnage, ses intonations de voix, tout ce que je devais répliquer. Mais je voyais aussi mon père. Ce qui a été dur était d’avoir a faire ça tout seul. J’étais seul dans mon appartement, à passer mon temps à regarder mon père. J’ai commencé à faire des rêves complètement fous. J’en ai fait un ou pendant une audition avec David [Chase, réalisateur de la série, N.D.L.R.], j’ai regardé mes mains et j’ai vu celles de mon père.”

Une belle équipe devant et derrière la caméra

Devant la caméra, on pourra apercevoir Jon Bernthal (The Punisher), Vera Farmiga (The Conjuring), Corey Stoll (The Strain), Ray Liotta (Shades of Blue), John Magaro (The Umbrella Academy) ou encore Michela De Rossi, bien qu’on ignore encore tout de leurs rôles respectifs. Alan Taylor qui a réalisé 9 épisodes de la série originale et obtenu un Emmy Award pour l’épisode 18 de la sixième saison sera réalisateur. Après Les Sopranos, il a travaillé sur Mad MenGame of Thrones et Thor: The Dark World.

Cet article est apparu en premier sur https://www.begeek.fr/the-many-saints-of-newark-michael-gandolfini-sexprime-sur-le-prequel-de-the-sopranos-325275