Environnement – L’Afrique au banc d’essai : l’énergie solaire peine encore à rayonner – JeuneAfrique.com

La centrale solaire de Noor 3, au Maroc, en avril 2017. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

L’Afrique est le continent qui tire profit de la plus longue durée annuelle d’ensoleillement. Pourtant, elle n’est à l’origine que d’une très modeste part – environ 1 % – de l’électricité solaire produite dans le monde. Mais les choses devraient changer rapidement.

Du nord au sud et d’ouest en est, on ne compte plus les centrales grandes ou petites, à l’état de projet ou déjà opérationnelles. L’immense complexe marocain Noor est le plus célèbre et l’un des plus puissants au monde, mais il est loin d’être le seul.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Développement et défense de l’environnement : où en est l’Afrique ?»

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE