Des scientifiques ont réussi à créer un matériau aussi solide que du titane et aussi léger que le bois

La science n’a décidément aucune limite : un groupe de scientifiques de l’Université de Pennsylvanie, de l’Université de l’Illinois à Urbana – Champaign et de l’Université de Cambridge en apportent la preuve en parvenant à créer un matériau d’un tout nouveau genre.





Le matériau en question présente l’étonnante particularité d’être aussi solide que du titane… et pourtant aussi léger que du bois. Il peut d’ailleurs flotter sur l’eau. En attendant de lui trouver un nom scientifique, les chercheurs l’ont tout simplement donné le nom de « bois métallique ».

bois

Crédits Pixabay

Les recherches menées par les scientifiques ainsi que leur étonnante création ont fait l’objet d’un article passionnant dans la revue Scientific Reports.

Comment les chercheurs s’y sont pris ?

L’article dans Scientific Reports révèle que pour fabriquer ce fameux « bois métallique », les chercheurs  ont déposé de minuscules sphères de plastique d’à peine quelques centaines de nanomètres de largeur en suspension dans l’eau. Le liquide s’est ensuite évaporé, laissant place à des sphères qui se sont empilées de façon parfaitement ordonnée.

Les chercheurs ont ensuite utilisé la galvanoplastie pour couvrir toute la surface des sphères avec du nickel. Puis les sphères ont été dissoutes avec du solvant, de manière à ce qu’il ne reste plus que le réseau de nickel.

Le procédé est tout simplement ingénieux. Le problème c’est que le processus de fabrication est assez complexe et ne permet de produire qu’une petite quantité de bois métallique.

Le meilleur du bois et du métal

À la fois solide et ultraléger, le bois métallique combine parfaitement le meilleur du bois et du métal. Mais ce n’est pas tout, car comme l’explique le chercheur James Pikul, ce matériau innovant possède également la structure cellulaire du bois.

« Les matériaux cellulaires sont poreux. Si vous regardez le grain du bois, c’est ce que vous voyez : des pièces épaisses et denses conçues pour maintenir la structure, et des pièces poreuses conçues pour soutenir des fonctions biologiques, telles que le transport vers et à partir de cellules. »

Le potentiel d’un tel matériau est tout simplement énorme, que ce soit pour la fabrication de Smartphones ou encore de voitures. Pour l’instant, les scientifiques ne sont parvenus qu’à fabriquer du bois métallique de la taille d’un timbre-poste, mais ils continuent de travailler sur un moyen de perfectionner le processus de production, de manière à pouvoir en produire davantage.










Cet article est apparu en premier sur http://www.fredzone.org/des-scientifiques-ont-reussi-a-creer-du-bois-metallique-151