Alerte au faux vaccin au Niger

[social_share_button]

Niger

Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

Le Niger a lancé une campagne de vaccination contre la méningite

Les autorités nigériennes mettent en garde la population sur la circulation d’un “faux” vaccin contre la méningite.

Les autorités sanitaires du Niger ont déclaré vendredi qu’elles avaient trouvé une fausse version d’un vaccin contre la méningite dans le pays dans le cadre d’une investigation du ministère de la santé.

Cette annonce intervient alors que le pays vient de lancer une campagne d’humanisation pour protéger des millions d’enfants contre cette maladie contagieuse mortelle.

Dans une déclaration, le ministère de la Santé a demandé aux médecins d’être vigilants au sujet d’une version “contrefaite” d’un vaccin appelé Mencevax ACWY.

Le faux médicament est marqué d’étiquettes le présentant comme ayant été fabriqué en décembre 2016 avec une date limite d’utilisation prévue pour novembre 2021.

Le Niger a lancé le 5 mars une campagne d’une semaine pour vacciner six millions de personnes, principalement des enfants contre la méningite.

A lire et écouter

Méningite au Niger : écoles fermées

Faux vaccins contre la méningite au Niger

Media playback is unsupported on your device

Dr Assi-mawé Pana, Représentant de l’OMS au Niger, est notre invité

Des épidémies de cette maladie contagieuse ont tué près de 700 personnes en 2015 et 2017, le Niger étant situé sur la ceinture africaine de la méningite.

Lors de ces deux grandes dernières épidémies, les autorités avaient signalé la présence de “faux” vaccins contre la méningite dans les pharmacies ou importés par des ONG et des sociétés pour vacciner gratuitement leurs personnels et les élèves.

L’OMS avait alors sonné l’alerte sur de “faux” vaccins en circulation dans toute d’Afrique de l’Ouest. “Certains flacons ne contenaient que de l’eau simple”, s’était indigné le ministère nigérien de la Santé.

En 2018, le ministère avait fermé une dizaine de sociétés grossistes privées de Niamey qui écoulaient des médicaments “douteux ou périmés”.

Le Niger est régulièrement frappé par des épidémies de méningite en raison de sa position au sein de la “ceinture de la méningite”, qui s’étend du Sénégal à l’ouest jusqu’à l’Éthiopie à l’est, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Copyright de l’image
who.int

Image caption

Le Niger est situé dans la ceinture africaine de la méningite selon l’OMS

Cet article est apparu en premier sur https://www.bbc.com/afrique/region-47595322