Strasbourg : des noms de cocktails pornographiques dans un bar provoquent l’indignation – xnxx

[social_share_button]

“Sans capote avec force”, “remplis-moi”… A Strasbourg, une association féministe et des clients dénoncent des noms de cocktails sexistes et appelant au viol, dans un bar.

Plusieurs bars de Lille (Nord) dans le quartier Masséna-Solférino avaient participé au
Le bar l’Idéal propose des cocktails aux jeux de mots sexistes et pornographiques (©Illustration/Pixabay)

« L’humour » de ce bar de Strasbourg (Bas-Rhin) ne passe pas. Un établissement de la capitale alsacienne, dans le Grand Est, a été épinglé par une association féministe mais aussi des clients pour les noms de ses cocktails. Ils portent des jeux de mots racistes, homophobes, sexistes ou même appelant au viol. 

Parmi les très nombreux noms de boissons sur la carte du bar « L’idéal » situé dans le centre-ville, on peut trouver par exemple : « Chatte humide à défoncer », « Sans capote et avec force », « Éjaculation faciale »…

Une photo de la carte de ce bar de Strasbourg qui fait polémique. On peut y lire les noms des cocktails aux références sexuelles explicites.
Une photo de la carte de ce bar de Strasbourg qui fait polémique. On peut y lire les noms des cocktails aux références sexuelles explicites. (©Mike S via TripAdvisor)

Lire aussi : Femmes Solidaires : l’association dénonce le sexisme des cartes postales un peu trop osées

Un procédé « insultant les femmes »

Des noms qui choquent l’antenne locale d’Osez le féminisme (OZF). L’association « dénonce ces procédés » et « s’insurge contre cette utilisation sexiste du marketing qui vise à insulter les femmes et à normaliser les violences sexuelles commises contre elles », peut-on lire dans un communiqué publié sur le réseau social Facebook.

Lire de tels intitulés sur la carte d’un bar banalise la pornographie mais aussi les violences masculines contre les femmes. Si «punie par deux bi**» peut être le nom d’une boisson qu’on commande au serveur, est-ce que cela signifie que c’est acceptable ? Que c’est drôle ? Que c’est sans conséquence ?

OSF dit « exiger le retrait de ces cartes de cocktails vulgaires, offensantes et sexistes ».

Lire aussi : Pour un réveillon made in Normandie, voici cinq idées de cocktails à base de calva !

Le bar supprime sa page Facebook

En plus de ce communiqué de l’association féministe, de nombreux commentaires de clients indignés à propos de ces noms de cocktails sont en ligne sur le site TripAdvisor

« La liste homophobe et sexiste des noms de boissons », déplore une cliente. Un autre relève aussi « le nom des cocktails avec une connotation sexuelle systématique ». « Une carte aux noms pornographique », s’agace-t-on également dans un commentaire négatif. 

Une carte qui a plus sa place dans un film pour adulte que dans un bar.

L’établissement a même dû fermer sa page Facebook après le communiqué d’Osez le féminisme. Contacté à plusieurs reprises, son gérant est resté injoignable pour commenter cette affaire. 

Le 30 janvier dernier, le Syndicat National des Brasseurs Indépendants avait publié un communiqué sur sa page Facebook intitulé « Stop aux bières sexistes et provocatrices ». Il faisait référence à la « première bière vaginale » que les clients d’un bar avaient pu tester à Lille (Nord) en décembre dernier.

Lire aussi : Insolite. Ils créent la première bière vaginale du monde : venez la goûter à Lille

Cet article est apparu en premier sur https://actu.fr/grand-est/strasbourg_67482/strasbourg-noms-cocktails-pornographiques-dans-bar-provoquent-lindignation_21700920.html