Les énergies renouvelables progressent en Europe, pas vraiment en France

Onze pays européens ont déjà atteint leurs objectifs 2020 en la matière. Les deux les plus en retard sont les Pays-Bas et la France.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 17h50, mis à jour à 18h04

Temps de Lecture 1 min.

Onze pays européens ont déjà atteint leurs objectifs 2020 de développement d’énergies renouvelables, tandis que les deux les plus en retard sont les Pays-Bas et la France, selon des données officielles publiées mardi 12 février.

En 2017, les énergies renouvelables ont représenté 17,5 % de la consommation finale d’énergie de l’Union européenne (UE), en hausse de 0,5 point sur un an, et leur part a plus que doublé depuis 2004, selon des données d’Eurostat.

Dans sa stratégie « Europe 2020 », l’UE prévoit d’atteindre 20 % d’énergie consommée à partir de sources vertes (hydraulique, éolien, solaire, biomasse, etc.), et chaque pays a ses propres objectifs, en fonction de sa situation de départ et de son potentiel.

Lire le décryptage : Quand la France bride le développement de l’éolien en mer

La Suède meilleure élève

Onze d’entre eux les ont déjà atteints ou dépassés, à l’image de la Suède − meilleure élève avec plus de la moitié (54,5 %) de sa consommation provenant d’énergies renouvelables pour un objectif de 50 % −, de la Finlande (41 %) ou encore du Danemark (35,8 %). A l’inverse, les Pays-Bas (6,4 % d’énergies vertes) et la France (16,3 %) sont les plus en retard, avec un écart respectif de 7,4 et 6,7 points par rapport à leurs objectifs.

Par type d’usage, 30,7 % de l’électricité consommée dans l’UE provient de sources vertes, en particulier de l’éolien qui a détrôné pour la première fois, en 2017, l’hydroélectricité, et près d’un cinquième de la chaleur est issue d’énergies renouvelables.

Par ailleurs, 7,6 % de l’énergie utilisée dans les transports provenaient en 2016 d’énergies renouvelables (biocarburants, hydrogène, électricité verte, etc.), pour un objectif fixé à 10 % en 2020. L’Union européenne s’est engagée pour 2030 à porter la part des énergies renouvelables à 32 % de sa consommation d’énergie.

Lire les réponses à vos questions : « La France est en retard sur le développement des énergies renouvelables »

Cet article est apparu en premier sur https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/02/12/les-energies-renouvelables-progressent-en-europe-la-france-a-la-traine_5422588_3244.html?xtmc=france&xtcr=1