Pour inciter votre fille, dites “faire de la science” plutôt que “devenir scientifique”

Dire “faire des sciences” plutôt que “devenir scientifique” serait plus encourageant pour les petites filles, d’après une étude menée par des psychologues.

Pour inciter votre fille, dites “faire de la science” plutôt que “devenir scientifique”

© istock

Les mots ont leur importance, et les enfants y sont particulièrement sensibles, comme le rappelle cette nouvelle étude scientifique parue dans la revue ‘Psychological Science’.

Des chercheurs de l’Université de New York et de Princeton (États-Unis) rapportent ainsi avoir observé qu’il valait mieux dire “faire de la science”, ou “faire des sciences”, aux petites filles plutôt que “devenir scientifique”, pour les inciter à pratiquer des activités scientifiques.

Décrire la science comme des actions, en disant “faisons de la science”, conduit à plus d’engagement scientifique que de décrire la science en termes d’identités, en leur demandant d’être “des scientifiques””, assure Marjorie Rhodes, professeure agrégée au département de psychologie de l’Université de New York, et principale auteure de l’étude. “Ces effets valent particulièrement pour les enfants qui sont la cible de stéréotypes suggérant qu’ils pourraient ne pas être du genre à réussir dans la science – dans ce cas, les filles”, ajoute la psychologue.

Malheureusement, l’équipe de recherche a constaté que, lorsqu’il s’agit de sciences, les émissions télévisées et autres supports évoquent davantage cette discipline en termes d’identité plutôt que d’actions. La science est en effet souvent présentée par le biais d’une personne, en l’occurrence un scientifique, en blouse blanche. Or, selon les chercheurs, ce type de représentation de la science n’est pas le meilleur pour donner envie aux petites filles de s’intéresser à ce domaine.

Dans leur nouvelle étude, les psychologues ont mené quatre expériences auprès de 501 enfants de 4 à 9 ans. Ils ont reçu deux différentes introductions à la science, l’une de type “soyons des scientifiques”, l’autre “faisons de la science”, puis ont été invités à jouer à un jeu conçu pour illustrer la méthode scientifique. Résultat : les petites filles à qui on avait parlé de science via une action plutôt qu’un métier ont joué au jeu plus longtemps que lorsqu’on parlait de métier plutôt que d’action.

Chez les garçons, les mots semblent faire la différence selon l’âge : les garçons de moins de 5 ans jouaient plus longtemps lorsqu’on leur parlait d’actions scientifiques, alors que les garçons un peu plus âgés persistaient davantage dans le jeu lorsqu’on leur avait parlé de métier.

Les disparités entre les sexes dans les réalisations scientifiques se manifestent dans la petite enfance”, observe Marjorie Rhodes. “Cette étude identifie un élément de l’environnement des enfants qui pourrait être ciblé afin de réduire les différences précoces entre les sexes en matière de comportement scientifique chez les jeunes enfants”, conclut-elle.

Source : Science Daily

À lire aussi

Cet article est apparu en premier sur https://www.parents.fr/pour-inciter-votre-fille-dites-faire-de-la-science-plutot-que-devenir-scientifique-336609