Netflix : après la polémique sur les inégalités salariales de The Crown, la plateforme affirme avoir corrigé le tir !

La polémique a éclaté en mars 2018, quand les producteurs de la série The Crown ont révélé que de fortes inégalités salariales existaient entre les acteurs Claire Foy et Matt Smithalors tous deux acteurs vedettes de la série anglaise de Netflix. Le comédien masculin, qui incarne le prince Philip, recevait en effet 10 000 livres (environ 11 400 euros) de plus par épisode que sa consoeur féminine, l’interprète de la reine Elisabeth II.

The Crown (Netflix) : date, casting, intrigues… Toutes les infos sur la saison 4

Aujourd’hui, le site américain The Hollywood Reporter revient sur l’affaire. Le média rapporte les propos de Ted Sarandosactuellement chargé des différents contenus pour la plateforme américaine. Le businessman est notamment revenu sur l’importance de rémunérer équitablement les employés qui œuvrent au bon fonctionnement de Netflix ainsi que les acteurs qui font les contenus, et ce sans distinction de sexe. Selon lui, cette polémique a permis à Netflix “de revenir en arrière”de regarder toutes les productions disponibles sur la plateforme (créations originales comme celles gérées par des tiers) afin de s’assurer que les disparités salariales n’existaient plus entre les hommes et les femmes.

The Crown : les salaires des acteurs font polémique

Ted Sarandos ajoute que cette question des inégalités sur la série The Crown avait fait “ressortir un problème plus grave” et que Netflix a ainsi pu ajuster les différents salaires en conséquence. S’il y a encore beaucoup à faire concernant les inégalités entre les hommes et les femmes (et pas seulement concernant la question salariale), la plateforme américaine semble vouloir avancer et progresser dans le bon sens.

Cet article est apparu en premier sur https://www.programme-tv.net/news/evenement/netflix-series-films-et-documentaires-sur-netflix/225542-netflix-apres-la-polemique-sur-les-inegalites-salariales-de-the-crown-la-plateforme-affirme-avoir-corrige-le-tir/